Madmagz Education : une nouvelle ambition

Communiquer à l’oral, travailler en équipe, faire preuve d’intelligence civique et culturelle, d’esprit critique, de résilience, de leadership, etc. : autant de compétences et de qualités – de soft skills comme on les appelle souvent – qu’experts, parents, pédagogues, employeurs et, last but not least, “étudiants” s’accordent à dire qu’elles ne sont pas moins importantes que les savoirs disciplinaires pour évoluer dans un siècle où nous devrons apprendre toute notre vie.

L’enjeu est rien moins que construire la société et le leadership économique de demain.

Comment enseigner ces compétences et qualités ? Enseigner, c’est à dire transmettre, évaluer et reconnaître.

Ici, il faut bien dire que le secteur de l’éducation – acteurs publics comme privés – est globalement en défaut de réponse. Je parle d’une réponse concertée et déployée à grande échelle. Enseignants, parents et étudiants sont livrés à eux-mêmes. Par manque d’ambition, d’audace, par méconnaissance, par indifférence, le secteur de l’éducation les abandonne.

Madmagz Education, qui édite une application web permettant de créer de façon collaborative des magazines, ne fait guère mieux.

Depuis cinq ans que nous nous consacrons à l’éducation, 20 000 journaux scolaires ont été créés par 500 000 enseignants et élèves dans 60 pays. Derrière ces nombres, il y a des aventures collectives, des initiatives, de la communication, de la curiosité, de l’éducation aux médias, au numérique, des liens qui se tissent au sein et au-delà des établissements, l’émergence de talents, la fierté d’avoir créé quelque chose, etc. Il y a aussi d’autres façons d’enseigner : abolition des silos disciplinaires, pédagogie de projet, apprentissage collectif, par le jeu et la création, etc.

Nous n’avons pas pris la mesure de cela, nous sommes cantonnés au rôle d’outil.

C’est ce que nous avons décidé de changer.

Nous voulons désormais être l’outil qui permet d’enseigner non seulement les savoirs mais surtout les compétences et les qualités du XXIe siècle. Nous voulons l’être pour les étudiants, les enseignants, les parents, les organisations éducatives et les entreprises. Nous voulons l’être en France et dans le monde.

Nous avons commencé.

Nous avons une nouvelle identité visuelle avec une baseline qui parle d’elle-même : apprendre ensemble. Un nouveau site est également en ligne. Nous avons engagé un chantier de refonte totale de notre application qui va offrir des possibilités inédites, comme par exemple d’intégrer des jeux. Nous prévoyons d’en lancer au moins le pilote l’an prochain.

Nous avons rencontré de nombreux acteurs avec qui nous avons échangé et partagé : entrepreneurs, inspecteur de l’éducation nationale, professeur, éditeur scolaire, investisseur, chercheur… De ces rencontres sont nées plusieurs initiatives inédites en France et, je ne crains pas de le dire, dans le monde. Vous les verrez se déployer dans les mois qui viennent.

Mais nous n’y parviendrons pas seul. Nous sommes ouverts à tous partenaires, experts, investisseurs, pédagogues, etc. qui veulent relever avec nous ce défi majeur et passionnant.

1 Nous apprécions particulièrement l’étude de 2015 du World Economic Forum : New Vision for Education (PDF).
2 J’entends par étudiant toute personne en situation d’apprentissage : enfant, jeune ou adulte.
3 Littératie, numératie, culture scientifique, culture numérique, culture financière et intelligence culturelle et civique (op. cit.).
4 L’évaluation est dans mon esprit un outil d’aide pour l’étudiant et l’enseignant afin d’améliorer l’apprentissage.
5 Esprit critique, créativité, communication et travail en équipe (op. cit.).
6 Curiosité, initiative, persévérance, adaptabilité, leadership et intelligence sociale et culturelle (op. cit.).

Retour haut de page